L'immobilier en général,le vôtre en particulier.

http://cigec.immo/

»

Les questions de nos clients / Vendre

Déjà client CIGEC ou IRIS ? Accès à mon compte

+ -

Qu'est-ce qui est le plus intéressant pour moi ? Confier mon bien à vendre en mandat simple ou en mandat avec exclusivité ?

Autrefois, c'était un peu le « coup de poker » :

  • ou on tombait sur une agence efficace et on se félicitait de lui avoir confié un mandat exclusif,
  • ou elle n'agissait pas et on était bloqué pendant 3 mois sans pouvoir s'adresser à un autre professionnel. On regrettait alors de ne pas s'être contenté d'un mandat simple.

Mais cela c'était hier avant le déclassement, l'usure, la confusion qu'Internet peut apporter à un bien trop vu sur un même portail lorsque ce n'est pas à des prix différents et surtout avant que ne soit créé par les agents immobiliers le fichier AMEPI, l'Association des Mandats Exclusifs des Professionnels de l'Immobilier.

Ce fichier procure le double avantage :

  1. de rendre le bien « précieux » aux yeux des candidats à l'achat en évitant de vous faire passer pour un vendeur désespéré qui a confié son bien à « x » agences sachant que toutes passent par les mêmes principaux et incontournables portails d'annonces,
  2. de pouvoir toucher les clients en portefeuille d'un grand nombre d'agences et de conserver un esprit de concurrence et compétition entre elles tout en n'ayant qu'un seul interlocuteur référent, le titulaire du mandat exclusif.

Comment expliquer ce constat ?

Souhaitant améliorer leur efficacité, les agents immobiliers se sont inspirés d'un modèle qui a fait ses preuves depuis 90 ans aux Etats-Unis. Ils ont créé un fichier commun rassemblant leurs exclusivités. Sur Toulouse et sa périphérie, nous sommes plus de 160 agences à nous partager nos mandats et au total près de 1000 commerciaux à pouvoir rapprocher votre bien de nos acheteurs en portefeuille.

Grâce au Fichier AMEPI, vous touchez tous les types de public d'acheteurs : aussi bien ceux qui ne veulent s'adresser qu'à leur agence de quartier que ceux qui tiennent à faire appel à l'agence qui gère leurs biens locatifs. Vous touchez également ceux qui se méfient des agences franchisées ou des grands groupes ou au contraire ceux qui ne jurent que par eux car l'ensemble de cette diversité de professionnels adhère au Fichier AMEPI.

Avec deux conséquences majeures :

  1. les délais de vente ont été considérablement réduits
  2. les ventes se réalisent au juste prix, celui du marché.

En effet, dès lors qu'un bien est mis en ligne sur la plateforme de partage électronique qui relie l'ensemble des agences, chacune de ces agences va chercher à le proposer à ses clients. S'il est trop cher, nos statistiques nous permettent de vous prouver que le bien a été vu mais que personne ne l'a fait visiter. En revanche, s'il a été bien évalué, votre bien sera montré par nos confrères et chacun sera attentif à vous présenter la meilleure offre de la part de son client car il sait qu'il n'est pas à l'abri d'une offre concurrente, peut-être plus élevée et présentée par un autre confrère. Quant à nous, comme nous restons bénéficiaires de la moitié des honoraires quel que soit celui qui nous présentera une offre, vous êtes donc certains que nous préserverons vos intérêts en veillant à vous transmettre l'offre qui sera la plus avantageuse pour vous.

L'écueil du mandat simple qui met en concurrence plusieurs agences, vous mettant ainsi à la merci de l'agence la plus convaincante et la plus rapide est ainsi écarté.

Soulignons enfin que ce service ne fait l'objet d'aucun surcoût pour nos clients qui souhaitent y avoir recours. Ce sont les agences qui acceptent de se partager leurs honoraires si elles réalisent l'affaire ensemble. C'est un jeu auquel elles se prêtent bien volontiers car par ailleurs cela leur a permis d'accroître leurs opportunités de ventes lorsqu'elles doivent chercher un bien pour un acheteur dont elles ne disposent dans leur seul fichier d'agence.

On est donc dans un système « gagnant-gagnant » déjà éprouvé dans de nombreux pays.

+ -

Qui me dit que votre avis de professionnel sur la valeur de mon bien est fiable ?

CIGEC adhère à la FNAIM31 et à ce titre elle a accès au Marqueur. Il s'agit d'un fichier commun mis en place pour partager l'ensemble des références de biens vendus par l'ensemble des agences immobilières appartenant à la FNAIM31.

Très détaillé dans le type de renseignements qu'ils demandent à chaque agence de fournir, il ne se contente pas du basculement d'une annonce publicitaire d'un bien anciennement à vendre vers un fichier de biens vendus avec juste l'information du prix réellement vendu par rapport au prix annoncé.

Il explique la raison de ce prix s'il semble au-dessus ou surtout en-dessous du marché. Contrairement à une annonce qui présentera le bien sous un éclairage le plus vendeur possible, le Marqueur signale, outre les éléments quantitatifs (prix, surface, étage, présence d'un balcon, d'un parking …), un grand nombre de caractéristiques qualitatives. Grâce au Marqueur, nous apprenons si le bien est sur une artère passante, s'il est mal isolé, sale, pas aux normes, mal exposé, peu lumineux, humide. C'est ce qui nous permet d'être plus pertinents et plus affûtés lorsque nous produisons un avis de valeur car y compris à l'intérieur d'un même immeuble, le même type d'appartement peut valoir plus ou moins cher.

Le Marqueur qui demande également de renseigner le profil de l'acheteur nous permet également d'être plus performants sur la cible des acheteurs à laquelle s'adresser.

Rassemblant ces références sur plusieurs années maintenant et en nombre suffisamment large, il nous permet d'établir un indice d'évolution des prix de l'immobilier et donc une actualisation des prix des biens vendus.